L'ACTE D'UNION

Royal_Shield_of_arms_of_Canada.svg.png

Lesson plan for parents and teachers (PDF): coming soon

Recommended level: Grade 7 History

Key learning goals/Success Criteria:

1. Examining historical examples of marginalization and political unrest in Canada. 

2.Understanding the historical tensions between Canadian anglophones and francophones .

3. Understanding the rebellions and other key factors that lead to the creation of the 1840 Act of Union. 

View Curriculum connections at the bottom of this page:

Vers la fin des  1830, il y avait relativement peu d'Européens qui vivaient dans les colonies anglaises qui formeront un jour le Canada. La plupart des gens vivaient sur de grands territoires, loins l'un de l'autre.

En vue des révolutions qui ont lieu aux États-Unis et en France à la fin du 18e siècle, le gouvernement canadien craint que des problèmes similaires auront lieu au Canada. Même s'il existe une Assemblé législatif élu, la Couronne britannique refuse souvent ses demandes. Des rébellions ont lieu au Canada de 1837- 1838, car bien de Canadiens se frustrent. 

 

La couronne britannique craint une autre révolution violente comme celle qui a eu lieu aux États-Unis. Elle craint surtout la population francophone du Bas-Canada (le Québec) qui est plus grande que la population anglophone du Haut-Canada (l'Ontario). Elle charge donc le Lord Durham de freiner les rébellions. Le Lord Durham propose l'Acte d'union, car il insiste qu'il faut unir le Bas-Canada et le Haut-Canada. À son avis, il faut assimiler le peuple francophone pour qu'il commence à appuyer le gouvernement britannique. 

Les francophones du Bas-Canada s'opposent à l'Acte d'Union, car ils savent qu'ils se font marginaliser. Quoique plus de gens vivent au Bas-Canada qu'en Haut-Canada, tous deux ont le même nombre de députés dans l'Assemblé législatif. D'autant plus, le Bas-Canada hérite de l'énorme dette du Haut-Canada.

Le Canada-Est qui deviendra bientôt le Québec est majoritairement francophone et catholique. L'Église catholique occupe une place centrale dans leur vie.  La plupart des habitants sont des agriculteurs et ils ont de très grandes familles. Les enfants vont très rarement à l'école et ils aident leur famille à s'occuper de la maison et de leur terre. Beaucoup de francophones au Canada-Est craignent que les anglophones protestants du Canada Ouest vont tenter de les assimiler.

Pourtant, une alliance est formée entre des réformistes du Canada-Est et ceux du Canada-Ouest (les réformistes étaient des politiciens qui voulaient changer le système gouvernemental). Ensemble, ils cherchent à créer un gouvernement qui respecte les demandes du public canadien. Ils se sont frustrés, car le gouvernement à l'époque rejetait tous les changements que les réformistes voulaient effectuer.  

La Grande-Bretagne refuse d'adopter un système de gouvernement responsable dans ce Canada Uni. La Grande-Bretagne ne veut pas céder trop de pouvoir à sa colonie, car elle veut maintenir le même système de commerce et le même niveau de taxation dans sa colonie. Les réformistes doivent continuer à lutter pour créer un gouvernement canadien plus autonome.

 

Le Canada devient toutefois un pays indépendant peu de temps après. Lorsque la guerre civile éclate aux États-unis, les habitants des provinces canadiennes ont peur que les Américains viennent conquérir le territoire canadien. C'est l'un des facteurs principaux qui mène à la création du Canada en 1867. Des facteurs économiques jouent également un rôle très important en ce qui concerne la confédération.

 

Trail in Woods

CLOSSARY (retrieved from the Ontario curriculum PDF):

  • Act of Union (l'Acte d'Union): "British legislation, which took effect in 1841, uniting Upper Canada and Lower Canada to create the colony of the Province of Canada. The province comprised Canada West (now southern Ontario) and Canada East (now southern Quebec)."

  • Lower Canada (le Bas-Canada): "In British North America, the name of the largely French-speaking colony on the St. Lawrence River (now the southern portion of Quebec). Lower Canada became known as Canada East when it was merged with Upper Canada to form the Province of Canada in 1841."

  • Upper Canada (le Haut-Canada): "In British North America, the name of the colony at the upstream (western) end of the St. Lawrence River and north of Lake Ontario and Lake Erie (now the southern part of Ontario). Upper Canada became known as Canada West when it was merged with Lower Canada to create the Province of Canada in 1841."

  • Treaty of Paris (le traité de Paris). Signed in 1763, the Treaty of Paris formally ended the Seven Years’ War. Among its provisions, France ceded New France to Britain, which renamed the territory Quebec.

SOURCE:   http://www.edu.gov.on.ca/eng/curriculum/elementary/social-studies-history-geography-2018.pdf (p. 211-226) 

Curriculum connections:

B1.1 analyse social and political values and significant aspects of life for some different groups and communities

B1.2 analyse some of the challenges facing individuals, groups, and/or communities

B2.7 communicate the results of their inquiries using appropriate vocabulary (e.g., immigrant, rebels, famine, Loyalist, Reformer, Patriote, British North America, Upper Canada, Lower Canada, Family Compact, Château Clique, responsible government) 

B3.1 identify factors contributing to some key events and/or trends that occurred in and/or affected Canada between 1800 and 1850 

Source: http://www.edu.gov.on.ca/eng/curriculum/elementary/social-studies-history-geography-2018.pdf (p. 151-153)